Guerre de religion

Humeur Ajouter un commentaire

Pour une force théologique d’interposition

Vendredi soir, au début du Chabbat, une fusée Khaibar s’est abattue à Hadera, à quelques kilomètres des ruines romaines et de la station de Césarée, pleine en cette saison de touristes français, dont mes propres enfants et petites filles, qui en ont été traumatisées.

Le nom de Khaibar est celui d’une oasis située non loin de Médine, où les Juifs habitaient avant que, dépité de n’avoir pu les islamiser, le Prophète Mahomet ne les massacre. Le message est clair. Mes enfants ont été menacés par une fusée musulmane - chiite ou sunnite, je ne sais - qui les visait en tant que juifs. Il s’agit donc d’une guerre de religion.

Je confirme donc mon billet de jeudi. Il est essentiel que la force internationale qu’instituera le Conseil de Sécurité ait les moyens
- de rétablir la liberté des cultes au Liban
- et de mettre fin à la persécution et à l’exil des Chrétiens hors la partie du monde qu’ils appellent Terre Sainte.

Dans l’entretien accordé au Monde daté dimanche-lundi, l’Ambassadeur d’Iran en France, Ali Ahani, répond à la question:
Quel but poursuit le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, en répétant ses appels à la disparition d’Israël ?

- Réponse : Il faut voir où et dans quel contexte il fait ces déclarations. Ensuite, examiner l’analyse précise du président iranien. Elle est basée sur ce constat : si on regarde tous les événements survenus depuis la création de l’Etat d’Israël, on s’aperçoit que toutes les tensions régionales trouvent leur source dans la création de cet Etat.

Pourquoi ne pas remonter à la prise de Constantinople par les Turcs (1492) ou à celle de Jérusalem par les Arabes (638) ?

Le Christ avait prévenu : N’allez pas croire que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive (Matthieu 10, 34).


La Bible hébraïque présentée, traduite (5 langues, 8 versions) et commentée sur JUDÉOPÉDIA
Articles sélectionnés du Blog MLL - Sommaire du Site MLL - Page d’Utilisateur de Wikipédia

5 ré:ponse à “Guerre de religion”

  1. JC a écrit :

    Encore une alerte, cet après-midi à Césarée…

    Après une demi-heure dans l’abri, les plus courageux retournent à la piscine.

    La France et l’Europe ne se rendent pas compte de qui se bat pour défendre leur monde.

    La lacheté et l’hypocrisie européennes semblent sans limite.

  2. GIN a écrit :

    L’Ayatolla Ali Khameney appelle ”l’ensemble des communautés de l’Islam à se joindre à la lutte que mène le Hezbollah contre Israël”, indique la chaîne officielle d’Iran. Il déclare en outre que ”les Etats-Unis et les sionistes, de concert avec des pays européens tels que la Grande Bretagne, tentent d’effacer l’islam de la région”. Il déplore enfin l’inefficacité de l’Onu dans sa tentative de gérer la crise libanaise. (Guysen.Israël.News)

  3. Michel Louis Levy a écrit :

    “Au fil des années, les chrétiens en terre d’islam s’exilent. En Turquie, trois prêtres ont été tués depuis l’affaire des caricatures de Mahomet. Au Pakistan, au Nigeria, on brûle des églises. Comment le pape ne serait-il pas en droit de réagir face à la montée d’une telle violence religieuse et de proposer moins de naïveté, plus de fermeté dans la confrontation avec l’islam ?”, constate aujourd’hui l’éditorial du “Monde”

    Le discours de Benoit XVI sur le “djihad” et sur l’Islam et les réactions qu’il suscite est le signe que ma “force théologique d’interposition” se met en place. Ajoutons-y l’importance des forces italiennes dans la FINUL, et saluons la mémoire d’Orania Falacci, décédée aujourd’hui, qui fut la pionnière du réveil des consciences face au danger islamique.

  4. culture a écrit :

    À quelques kilometres des ruines romaines et de la station de cesarée, je n’ai pas tout a fait saisi ce point précis. À part cela, billet tres intéressant, comme souvent,! merci et continue !

  5. Michel Louis Levy a écrit :

    Il s’agit d’un billet écrit pendant la guerre du Liban de 2006, pendant que les fusées du Hezbollah s’abattaient sur le nord d’Israël et que quelques-unes, à longue portée, tombaient de plus en plus au sud, jusqu’à Césarée, menaçant à la fois les Israéliens, juifs et arabes, et les touristes. MLL

Laisser un commentaire

WP Theme & Icons by N.Design Studio
Entries RSS Comments RSS Connexion