Les mystères de l’Achoura

Concordances Ajouter un commentaire

Le sacrifice de l’agneau pascal ?

Si le Calendrier des trois religions était plus répandu, chacun aurait remarqué que l’an grégorien 2008 coïncide d’assez près avec l’an de l’Hégire 1429, celui-ci commençant jeudi 10 janvier (1er Moharram 1429) et s’achevant le 28 décembre, veille du 1er Moharram 1430. Cette coïncidence n’a lieu que tous les 33 ans, et ne se reproduira donc, si D’ veut, qu’en 2041 (2008 + 33) qui coïncidera avec 1463 de l’Hégire (1429 + 34).

Neuf jours plus tard, le 10 Moharram, samedi 19 janvier, tombe l’Achoura, du mot arabe qui signifie “dix”, jeûne que la tradition rapproche de celui de Yom Kippour, qui tombe le 10 Tichri, premier mois de l’année juive. Fête mineure chez les Sunnites (elle célèbre, selon certain “hadith”, l’accostage de l’Arche de Noé), l’Achoura est une fête fondatrice pour les Chi’ites, qui commémorent ce jour-là la mort de l’Imam Hussein, petit-fils du Prophète, à la bataille de Kerbala, ville d’Irak, où un pèlerinage imposant marque chaque année le début d’un deuil de quarante jours.

Cette importance de l’Achoura pour les Chi’ites suggère que l’enjeu de la bataille de Kerbala dépassait la simple querelle dynastique, mais qu’il y allait d’un rite essentiel. Or on ne remarque pas assez la symétrie, dans la Bible hébraïque, des rites d’automne (Roch haChana et Yom Kippour, 1er et 10 Tishri, suivis du pèlerinage de Soukkot à la Pleine Lune) et des rites de printemps (1er et 10 Nisan, suivis du pèlerinage de Pessah‘ à la Pleine Lune). Le 10 Nisan, en particulier, est le jour du choix de l’agneau pascal :

2 Ce mois-ci sera pour vous le premier des mois; il sera pour vous le premier des mois de l’année. 3 Parlez à toute l’assemblée d’Israël, et dites: Le dixième (BŒSR, Be’esser) jour de ce mois, on prendra un agneau (SH, Séh) pour chaque famille, un agneau pour chaque maison.“(Exode 12, 2 et 3)

Or le site “Oumma.com” fait observer que “la « Achoura Chi’ite », dans laquelle on retrouve les notions de rédemption, de Passion du Christ et de martyre, commémore l’assassinat de Hussein par d’impressionnantes manifestations populaires ou la « passion » du fils de Ali est reconstituée et vécue par des milliers d’acteurs exaltés qui courent, se lamentent, se flagellent et s’infligent des coups jusqu’au sang.”

Et Noé, dans tout cela ? Y a-t-il un “dixième jour” dans l”histoire du Déluge ? Pas vraiment. Mais le Déluge commence ” l’an six cent de la vie de Noé, le second mois, le dix-septième jour du mois” (Genèse 7, 11) et se termine “l’an six cent un, le second mois, le vingt-septième jour du mois” (Genèse 8, 14), un an et dix jours plus tard. Ce jour là, “Noé bâtit un autel à l’Eternel (…) et il offrit des holocaustes sur l’autel.” (Genèse 8, 20)

Quels érudits juifs, chrétiens, musulmans et autres reconstitueront par quels cheminements les pélerinages bibliques de printemps et d’automne au Temple de Jérusalem ont conduit
- aux coutumes musulmanes de l’Achoura et du pélerinage à La Mecque, d’une part,
- à la Cène évangélique, le Jeudi saint, quatrième jour avant la Résurrection, d’autre part ?

———————-

La Bible hébraïque présentée, traduite (8 versions) et commentée sur JUDÉOPÉDIA
Articles accessibles sur Accedit

Articles sélectionnés du Blog MLL
Sommaire du Site MLL
Page d’Utilisateur de Wikipédia

MLL en vidéo UTLS, 26 février 2000, “Migrations et tensions migratoires”.

5 ré:ponse à “Les mystères de l’Achoura”

  1. Michel Louis Levy a écrit :

    Sur la période de dix jours, voir aussi Daniel 1, 11-21

    11 Alors Daniel dit à l’intendant à qui le chef des eunuques avait remis la surveillance de Daniel, de Hanania, de Mischaël et d’Azaria: 12 Eprouve tes serviteurs pendant dix jours, et qu’on nous donne des légumes à manger et de l’eau à boire; 13 tu regarderas ensuite notre visage et celui des jeunes gens qui mangent les mets du roi, et tu agiras avec tes serviteurs d’après ce que tu auras vu. 14 Il leur accorda ce qu’ils demandaient, et les éprouva pendant dix jours. 15 Au bout de dix jours, ils avaient meilleur visage et plus d’embonpoint que tous les jeunes gens qui mangeaient les mets du roi. 16 L’intendant emportait les mets et le vin qui leur étaient destinés, et il leur donnait des légumes. 17 Dieu accorda à ces quatre jeunes gens de la science, de l’intelligence dans toutes les lettres, et de la sagesse; et Daniel expliquait toutes les visions et tous les songes. 18 Au terme fixé par le roi pour qu’on les lui amenât, le chef des eunuques les présenta à Nebucadnetsar. 19 Le roi s’entretint avec eux; et, parmi tous ces jeunes gens, il ne s’en trouva aucun comme Daniel, Hanania, Mischaël et Azaria. Ils furent donc admis au service du roi. 20 Sur tous les objets qui réclamaient de la sagesse et de l’intelligence, et sur lesquels le roi les interrogeait, il les trouvait dix fois supérieurs à tous les magiciens et astrologues qui étaient dans tout son royaume. 21 Ainsi fut Daniel jusqu’à la première année du roi Cyrus.

  2. Unique a écrit :

    Salam,Shalom,Bonjour…..
    O gens du livre……
    Oh homme de la thora Mr Levy, quel plaisir de pouvoir consulter votre site.
    Nous sommes si proche…..
    Merci

    Ps: et dire que pour nous mettre en contact j’ai taper Hachoura sur google!!!!!!!!!

  3. Ahlelkitab a écrit :

    Selon les hadiths du Prophete Muhammad rapportés par Bukhari et Muslim, l’institution des 2 jours de jeûne de Achoura est fortement recommandée par Muhammad qui l’a fait non seulement pour rallier les juifs mais surtout pour honorer le prophète Moise mieux que les juifs (cf “nous sommes plus dignes que vous de louer le prophète Moise”). Cela n’a donc rien a voir avec le prophète Noah comme vous semblez le penser. Comme on sait historiquement c’est apres la bataille de Badr que le jeune de Ramadan entier a supplanté de fait celui de Achoura, mais la volonte de Muhammad que Achoura reste jeûne est etablie par ses hadiths.
    Quant au fait que Achoura chez les chiites soit devenu une commémoration du martyre de l’imam Hussein, je pense plutôt que c’est lié à une coïncidence de date : de mémoire et sauf erreur de ma part, Hussein a été massacré à Kerbalah a peu près au moment de Achoura, donc au mois de Muharam pendant lequel il est théoriquement interdit de faire la guerre. Votre interprétation christique de Achoura chez les chiites à partir du martyre de Hussein me semble peu vraisemblable.

  4. Michel Louis Levy a écrit :

    Comme je le dis dans le billet, il s’agit d’une” symétrie”, d’une correspondance entre 1 - 10 - 14 Nisan (premier mois, printemps) et 1 - 10 - 14 Tishri (septième mois, automne). Le 10 Nisan est dans la Torah le sacrifice de l’agneau pascal, mais celui-ci est tombé en désuétude depuis la chute du Temple de Jérusalem, et il est rappelé de nos jours dans chaque famille juive lors du Seder de Pessa’h, le 14 Nisan. C’est peut-être cet abandon du rite que le Prophète Mahomet reproche aux Juifs de son temps.

    Quant à la comparaison christique, elle figurait sur le site “Oumma.com” que je citais.

  5. Ahlelkitab a écrit :

    Là je comprends ! Désolé j’avais cru comprendre que vous repreniez a votre compte cette interprétation de l’Achoura chiite du billet d’ oumma.com qui me semble peu vraisemblable. Dans le billet d’ oumma, elle vient d’ailleurs comme un cheveu sur la soupe.
    Donc votre interprétation basée non seulement sur la coïncidence de date historique entre l’origine de Achoura et Yom Kippour en 1 AH et la symétrie a l’intérieur même du calendrier juif est plus qu’intéressante. Cela dit il y a quand même un petit détail à résoudre : Pour Muhammad il s’agit de jeuner en souvenir de Moise alors que dans l’Exode, il s’agit de bien manger en souvenir de Moïse en s’appuyant opportunément sur la kabbale ;-) Peut-être que le plus important, c’est de se souvenir vraiment du prophète Moïse dont le message est vivant car il ne dépend pas d’une existence physique ?

Laisser un commentaire

WP Theme & Icons by N.Design Studio
Entries RSS Comments RSS Connexion