La Miséricorde et non le Sacrifice

Concordances Ajouter un commentaire

Dans les Évangiles, les remontrances de Jésus contre les scribes et les Pharisiens prennent souvent leur source dans celles que les Prophètes de l’Ancien Testament adressent aux Enfants d’Israël.

Ainsi on lit en Osée (6, 3-7) :
Connaissons, cherchons à connaître YHWH ; Sa venue est aussi certaine que celle de l’aurore. Il viendra pour nous comme la pluie, comme la pluie du printemps qui arrose la terre. Que te ferai-je, Ephraïm ? Que te ferai-je, Juda ? Votre piété est comme la nuée du matin, comme la rosée qui bientôt se dissipe. C’est pourquoi Je les frapperai par les prophètes, Je les tuerai par les paroles de ma bouche, Et mes jugements éclateront comme la lumière. Car j’aime la piété (חֶסֶד, EXD, ‘Hessed) et non les sacrifices, et la connaissance de Dieu plus que les holocaustes. Ils ont, comme le vulgaire, transgressé l’Alliance; c’est alors qu’ils m’ont été infidèles.

L’Évangile de Matthieu utilise deux fois ce verset 6,6 :
9, 10-13 : Et il arriva, comme il était à table dans la maison, que voici, beaucoup de publicains et de pêcheurs vinrent et se mirent à table avec Jésus et ses disciples; ce que les Pharisiens ayant vu, ils dirent à ses disciples: Pourquoi votre maitre mange-t-il avec les publicains et les pêcheurs? Et Jésus, l’ayant entendu, leur dit: Ceux qui sont en bonne sante n’ont pas besoin de médecin, mais ceux qui se portent mal. Mais allez et apprenez ce que c’est que: “Je veux miséricorde et non pas sacrifice“; car je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pêcheurs.

12, 1-7 En ce temps-là, Jésus traversait des moissons un jour de sabbat. Ses disciples, ayant faim, se mirent à arracher des épis et à manger. Les Pharisiens, voyant cela, lui dirent: ” Vos disciples font une chose qu’il n’est pas permis de faire un jour de sabbat. ” Mais il leur dit: ” N’avez-vous pas lu ce que fit David, lorsqu’il eut faim, ainsi que ceux qui étaient avec lui: comme il entra dans la maison de Dieu et mangea les pains de proposition, qu’il ne lui était pas permis de manger, non plus qu’à ceux qui étaient avec lui, mais aux prêtres seuls? Ou n’avez-vous pas lu dans la Loi que, le jour du sabbat, les prêtres, dans le temple violent le sabbat sans se rentre coupables? Or, je vous dis qu’il y a ici plus grand que le temple. Si vous aviez compris ce que veut dire: << Je veux la miséricorde et non le sacrifice >>, vous n’auriez pas condamné des innocents”.

Laisser un commentaire

WP Theme & Icons by N.Design Studio
Entries RSS Comments RSS Connexion