Profession de foi

Humeur Ajouter un commentaire

Plusieurs associations d’inspiration chrétienne, ayant pignon sur le Net, ont pour objectif de “rendre la Bible accessible au plus grand nombre“.

Il se trouve que mon fils Jean-Claude et moi avons développé depuis 2004 le site Judéopédia présentant le texte hébraïque de l’Ancien Testament, et en regard, verset par verset, plusieurs traductions en français, juives et chrétiennes, ainsi que les textes grec de la Septante, latin de la Vulgate et anglais de la King James.

Notre démarche se veut à la fois pédagogique, coopérative et résolument laïque, calquée sur celle de Wikipedia, d’où le nom de Judéopédia. Comme le détaille ma page d’utilisateur de Wikipedia, ce projet s’est poursuivi par des conférences à Fontevraud, devant les “Associations familiales protestantes” (AFP) dirigées par Pierre-Patrick Kaltenbach, et par des tentatives d’édition, jusqu’à un article dans la revue Commentaire, « La Bible à l’école » et un livre autoédité en 2019, “Le Précepteur. Comment Moïse entreprit la Bible“.

Mais les milieux juifs et chrétiens sont également réticents devant des textes qui leur paraissent à la limite de l’hérésie. Nous persistons cependant à penser que pour rendre la Bible accessible à tous, il n’est pas nécessaire d’apprendre ni hébreu, ni grec, ni latin, mais il est indispensable de savoir que le Pentateuque original est un texte utilisant un alphabet de 22 lettres, fort proche des alphabets grec et latin, et  que les commentaires oraux qui en dérivent, les “midrashim” et autres légendes bibliques, nourrissent largement les développements ultérieurs, tant prophétiques qu’évangéliques et coraniques.

Bref www.judeopedia.org/blog et www.hemmelel.fr/blog/category/concordances/ ainsi que sur Twitter #Bibleàlécole cherchent, eux aussi, à rendre la Bible accessible à tous.

Laisser un commentaire

WP Theme & Icons by N.Design Studio
Entries RSS Comments RSS Connexion